Madrid cache des secrets et beaucoup d’entre eux ont une forme de jardin ! Le célèbre parc du Retiro est un endroit fabuleux pour se promener, mais pourquoi ne pas découvrir des autres jardins moins connus ? Dans des anciens palais, cachés derrière des maisons privées ou même dans d’anciennes gares … Voici notre sélection !

 

Jardin du Prince d’Anglona


En plein coeur de Madrid dans le vieux quartier de La Latina se trouve l’un des jardins secrets les plus charmants de la ville. C’est le jardin du prince d’Anglona. Derrière un mur de brique et sa porte de fer, on retrouve le patio d’un ancien palais du XIXème siècle habité en son temps par un prince. 

Sol pavé, parterres de fleurs, une fontaine au centre, une tonnelle de fer qui printemps comme été est remplie de roses, un endroit calme pour lire à l’ombre ou pour admirer les plus belles vues sur les vieux toits de Madrid.

 

 

 

Le jardin des nones

Notre jardin secret préféré. Comme son nom l’indique, il fut un jour le jardin (utilisé comme un verger) d’un couvent de religieuses démoli dans les années 70.

Entouré maintenant par un bloc d’appartements, le jardin est resté intact et conserve une grande partie de son charme original, l’endroit idéal pour se détendre, s’asseoir sur ses bancs et profiter d’un moment de tranquillité tout en écoutant le cours d’eau qui provient de sa source en bronze aux chérubins.

 

 

Si vous passez par la rue Sacramento à hauteur du numéro 10, n’hésitez pas à franchir la clôture rouge qui est toujours ouverte et descendez les escaliers. L’endroit en vaut la peine.

 

On vous emmène dans les jardins secrets de Madrid ! Des jardins très peu fréquentés car peu connus ou cachés. Dans des anciens palais, cachés derrière des maisons privées ou même dans d’anciennes gares. Gardez ces adresses pour vous !

 

 

Dalieda de San Francisco

Dans le quartier de La Latina et à côté de l’impressionnante Basilique de San Francisco se trouve le dalieda du même nom. Un autre endroit merveilleux à peine connu des madrilènes et des touristes !

 

 

Le jardin est divisé en parterre de dahlias de différentes couleurs et est l’un des meilleurs endroits à Madrid pour regarder le coucher du soleil. Il y a très peu de monde, ce qui rend l’endroit très tranquille.

 

 

 

 Jardin secret de Salvador Bachiller

Dans la rue  Montera, parmi les touristes, les acheteurs d’or et la foule madrilène se trouve le jardin secret de Salvador Bachiller: un véritable oasis urbain. Il est situé au dernier étage du magasin Salvador Bachiller et devient l’endroit idéal pour bruncher, manger des tapas ou manger en plein air.

On y trouve aussi un salon de thé entouré de vignes et de fleurs, comme s’il était tiré d’un conte de fées.

 

 

 

La Quinta de los Molinos

La Quinta de los Molinos est assez loin du centre-ville, mais si vous êtes à Madrid au mois de février ou mars, c’est presque un passage obligé. Au bout de la rue Alcalá se trouve un parc à peine connu des locaux. Plus de 6000 amandiers offrent alors un spectacle unique aux tonalités roses et blanches, enivrant le jardin d’odeurs merveilleuses.

 

 

 

Le musée du romantisme

Le Musée du Romantisme est l’un des musées les moins connus de Madrid. Le musée mérite une visite car il est spectaculaire mais aussi pour son petit jardin caché à l’intérieur. On y trouve un salon de thé incroyable – cafétéria avec des gâteaux, des pâtisseries faites maison et une grande variété de thés. Parfait pour les petits déjeuners et les goûters.

 

 

 

Jardins secrets de Madrid ! Partons à la découverte du Madrid inconnu !

 

La roseraie du Parc de l’ Ouest

“La Rosaleda del Parque del Oeste” est la plus grande roseraie de Madrid avec plus de 30000 mètres carrés d’extension où vous trouverez des centaines de variétés de roses, un étang avec des nénuphars sur lesquels st posée la sculpture d’une nymphe et des tonnelles qui vous transporteront dans un autre monde durant la floraison. Idéal pour ceux qui veulent se détendre et les amateurs de photographie.

 

 

Jardin du Musée Lázaro Galdiano

Le jardin et le musée de Lázaro Galdiano est injustement méconnu. Le musée abrite une fascinante collection de plus de 15 000 peintures et objets d’art couvrant 24 siècles d’histoire ! Le manoir qui abrite le musée et ses jardins vaut la peine d’être visité.

 

 

L’Oliveraie de Castillejo

Une oliveraie au coeur de Madrid: c’est le jardin de la Fondation Olivar de Castillejo. Il est situé près de Santiago Bernabéu et son emplacement est parfait pour ceux qui vont visiter le stade.

La Fondation conserve intact plus de 100 oliviers centenaires ainsi que des amandiers, des cistes, des genêts et des romarins. En été dans le jardin sont organisées différentes activités culturelles (l’entrée coûte 6 euros) qui attirent des milliers de madrilènes.

 

 

 Jardin de la maison-musée de Lope de Vega

Dans la rue Cervantes et à côté de la maison où vécut le célèbre écrivain, se trouve le musée de la maison Lope de Vega: un autre grand dramaturge espagnol du XVIIe siècle.

La maison et son charmant jardin sont des survivants de l’âge d’or espagnol. Les meubles et les décorations sont des reproductions de celles mentionnées par Lope de Vega dans ses écrits, mais néanmoins le jardin possède les mêmes arbres fruitiers et les plantes qui sont décrits dans ses journaux.

 

 

Le jardin du musée Sorolla

Le jardin du musée Sorolla nous fait sentir en Andalousie. Un espace d’inspiration musulmane avec des pergolas à l’italienne: un oasis de calme dans le chaos de la grande ville. Le musée est petit mais charmant.

Il est situé dans le manoir construit par l’artiste du même nom et compte 250 œuvres bien que pour beaucoup de gens, sa plus grande attraction réside dans son magnifique jardin.

 

 

 

Le jardin tropical d’Atocha

Oui oui, à Atocha, la gare. À l’occasion de l’Exposition Universelle de Séville en 1992, l’ancienne gare d’Atocha a subi un remodelage complet qui comprenait la construction d’un jardin tropical avec plus de 500 espèces végétales et un étang de plantes aquatiques, de poissons et de tortues galápagos.

Saviez-vous que Gustave Eiffel a collaboré à la construction de la gare et de sa structure en fer forgé ?

 

 

 Jardin du Palais de Linares

Le jardin secret qui se cache dans le même glorieta de Cibeles et se situe sur le trottoir en face du Palacio de Cibeles. On y trouve le Palacio de Linares, aujourd’hui siège de la Casa de América (institution publique à caractère culturel qui vise à renforcer les liens entre l’Espagne et l’Amérique latine).

Son jardin de forme irrégulière a été construit à la fin du 19ème siècle, il a une petite maison charmante dans un style romantique et il se transforme en une belle terrasse pendant les mois de printemps et d’été.

 

 

Le jardin du musée Reina Sofia

Ce jardin est le complément parfait de votre visite au musée. Un endroit idéal pour se reposer un moment après avoir visiter le musée et avant de repartir dans la rue animée. Les sculptures de Calder et Miró et les deux fontaines néoclassiques sont dans un jardin dessiné à l’origine par Sabatini (architecte royal au XVIIIe siècle).

 

 

Ceci est une place

Nous avons déjà parlé de ce lieu dans notre article sur Madrid Insolite. Un jardin – situé à Lavapiés et à 5 minutes du musée Reina Sofía – né de la volonté populaire de transformer une ancienne parcelle abandonnée en un lieu de loisir et de repos.

Une place autogérée, créée et entretenue par les voisins. On y trouve un jardin urbain, des bancs pour se reposer, des arbres fruitiers, un théâtre recyclé, une bibliothèque et bien plus encore.

 

lieux insolites madrid

 

Jardin Archéobotanique de San Isidro


Au coeur du vieux Madrid, nous trouvons la Maison de San Isidro (le patron de la ville) aujourd’hui convertie en Musée des Origines de la ville. Le musée est gratuit et montre chronologiquement l’histoire de Madrid de ses origines à aujourd’hui.

De plus, il possède un beau patio Renaissance et un jardin archéobotanique composé de plantes provenant du Madrid médiéval. Une joie.

 

Les jardins secrets de Madrid
5 (100%) 12 votes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>