lavapies

Lavapiés est un quartier traditionnel, cosmopolite et multiculturel, aujourd’hui synonyme de couleur, de vie et de culture.

Quartier modeste datant du XVIe siècle, son abandon et sa détérioration l’ont fait passer d’une zone tranquille habitée majoritairement par des personnes âgées, à la zone de la capitale au pourcentage le plus élevé de maisons occupées et à la population ayant des ressources économiques faibles: ce qui lui a donné un environnement sale, décadent et insécurisant jusqu’à il y a peu.

Lavapiés est l’endroit à visiter si vous voulez vous fondre dans la ville et connaître le quotidien de ses habitants.

Lavapies
Une femme habillée avec un costume traditionnel indien se promène dans Lavapiés

Aujourd’hui, grâce aux efforts de ses habitants et de ses commerçants qui ont entrepris des rénovations, le quartier est devenu un endroit très agréable pour se balader, manger ou faire du shopping. Ce changement de visage a réussi à transformer l’aspect négligé et décadent du quartier en une zone pleine de charme.

Les choses étant en pleine évolution et, au cours de ces dernières années, Lavapiés a vu son image s’améliorer, passant d’un quartier marginal à une référence pour le cosmopolitisme et le multiculturalisme.

Lavapiés a certainement été la partie de Madrid avec la plus grande densité de logements et centres sociaux squattés dans lesquels eurent lieu les toutes premières expériences d’occupation de la capitale. De nos jours, la spéculation immobilière et la répression policière ont quasiment eu raison du mouvement squat, mais le quartier continue à être celui qui possède l’activité associative et politique la plus dynamique, mêlée à une vie de quartier des plus denses.

lavapies
De gens venus de partout dans le monde habitent à Lavapies

De plus en plus d’espagnols de la classe moyenne s’y installent, attirés par l’univers social riche et par le logement au loyer plus raisonnable que dans les autres quartiers.

Se promener dans Lavapiés, c’est traverser un monde en miniature. Ses rues étroites, son orographie, ses façades, son commerce traditionnel et surtout la simplicité de ses habitants sont ses maîtres mots. Lavapiés est un quartier uni dans lequel le tissu social est plus vivant que jamais: plusieurs des choses les plus insolites de Madrid (dont nous parlons ici) sont ici.

 

lavapies
Des montées et des descentes à Lavapiés

 

On y trouve le musée Reina Sofía, des anciennes constructions madrilènes – corralas – des restaurants indiens, des établissements centenaires, des ateliers d’artisanat africain, des bars à tapas, du commerce traditionnel, de la cuisine turque ou de la maroquinerie arabe. C’est l’univers Lavapiés. Le quartier a la plus grande concentration de librairies originales, de théâtres alternatifs et de galeries d’art de la ville. Il abrite également de grands espaces culturels tels que: le Centro Dramático Nacional, la magnifique et antique Filmoteca Nacional ou la subjugante Casa Encendida.

 

lavapies
Deux personnes discutent tranquillement dans un coin de Lavapies

 

Lavapiés: du quartier pauvre au quartier cool.

 

Tapas, vins et bières:

Certains l’appellent “Le front de mer de Lavapies“. La rue Argumosa est bondée de bars et de restaurants avec leurs terrasses respectives. Proposant principalement des plats espagnols, des tapas et des bières, il est assez facile de trouver une place à l’heure du déjeuner, mais il s’agira de chance si vous réussissez à avoir une table en fin de journée au printemps ou en été.

 

lavapies
La rue Argumosa avec ses bars et terrasses

 

La rue de l’art:

À côté du musée Reina Sofia, se trouve la rue Dr Fourquet, la rue qui compte le plus grand nombre de galeries d’art par mètre carré en Espagne. Une rue de seulement 500 mètres avec pas moins de 17 galeries dédiées à l’art et aux créations contemporaines. Des galeries les plus importantes du pays aux plus petites galeries récemment installées, toutes se mobilisent pour présenter des expositions collectives. Dynamisme, fraîcheur et culture qualifient cette rue, que beaucoup surnomment “la rue de l’art”.

 

Tabacalera (l’usine à tabac) et les centres sociaux autogérés

Lavapiés est l’un des quartiers les plus cohésifs et les plus solidaires. Preuve en est que la majorité des centres sociaux sont ici autogérés. Une ancienne usine de tabac reconvertie en centre culturel, une ancienne parcelle convertie par le voisinage en un jardin avec un verger, une ancienne succursale d’une banque qui est maintenant un club social … Et bien plus dans notre article sur Madrid Insolite.

 

madrid insolite

Corralas:

Les corralas sont des bâtiments traditionnels madrilènes, disposés autour d’un patio central. Ses prédécesseurs étaient les maisons arabes avec patio. La plupart des 400 restants se trouvent à Lavapiés, où certains d’entre eux sont partiellement visibles.

lavapies corrala
Une corrala devenue un theatre

 

Street Art

A part Malasaña, Lavapiés est le berceau du street art madrilène. Grands et petits artistes ont habillé de peinture des murs et des rues entières. Les coins, recoins et les places de Lavapiés cachent des œuvres d’art dignes des meilleurs musées contemporains.

lavapies

Fêtes

Entre le 5 et le 16 août de chaque année, Lavapiés et La Latina sont en fête. La première fête – en l’honneur de San Cayetano – démarre le 5 août et a pour coeur la Plaza de Cascorro (là ou le Rastro se passe). Elle est suivie par la fête de San Lorenzo à la Plaza de Lavapiés pour conclure avec les fêtes de La Paloma dans le quartier de La Latina.

 

Lavapiés s’habille pour les fêtes de San Cayetano

 

12 jours de fête et d’animations! Si vous êtes à Madrid à cette période, un conseil: allez-y ! Car en plus des nombreuses activités et des concerts indénombrables, c’est aussi le moyen idéal pour s’imprégner de la culture festive des madrilènes.

Marchés

Le marché de San Fernando est un exemple de la fusion du quartier. Ancien marché traditionnel, le marché s’est progressivement transformé en un lieu de loisirs et de culture. Parmi les poissonniers et les boucheries, on trouve des bars à tapas, des boutiques d’artisanat ou même une librairie originale qui vend des livres au poids.

Des livres au poids !

 

Habitants:

Si nous devions définir les habitants de Lavapiés en un mot, ce serait simplicité. Des gens venant de tous les pays du monde cohabitent avec des madrilènes de pure souche en harmonie.

Si vous avez lu ou entendu quelque part que Lavapiés est une zone d’insécurité, n’écoutez pas. Cela fait bien longtemps que Lavapiés n’est plus ce qu’il était! Vous profiterez de votre visite, vous vous immergerez dans le Madrid des madrilènes et découvrirez un beau quartier qui mérite d’être visité.

Lavapiés
4.8 (96.92%) 26 votes

Comments are closed.