musée du prado

Le musée du Prado …

Vous avez beaucoup entendu parler du musée mais vous n’êtes pas sûr d’y aller. La visite ne sera pas trop longue pour le peu de temps que nous avons? Les enfants ne s’ennuieront-ils pas? 

Cet article vous aidera et vous donnera des idées pour planifier votre visite au musée.

carte musée du prado
Cliquez pour agrandir

 

Avec plus de 1300 œuvres et une superficie de 45 km², le musée du Prado est la plus grande collection de peinture européenne du monde. Vélaquez (48 tableaux ), Le Greco (38), Goya (133), Tiziano (40), Rubens (100) et Ribera (51) sont ceux dont les œuvres occupent la plupart des salles à l’intérieur, où nous trouvons aussi des œuvres de Jérôme Bosch, Murillo, Le Tintoret, Van Dyck, Caravage ou Poussin entre autres.

Le Musée du Prado: Tarif, horaire & localisation

 

Où il se situe et comment y aller?

Le musée du Prado se trouve à côté du rond-point de Neptune: très proche de la gare Atocha, du palais de Cibeles et du parc du Retiro. En raison de sa proximité avec le centre et de l’intérêt général de la zone dans laquelle il est situé, nous vous recommandons d’y aller tranquillement à pied. Dans tous les cas, vous pouvez également prendre le métro: la station la plus proche est Banco de España (ligne rouge 2)

 

entrée musée du prado

Quand y aller et combien cela coûte ? Horaire & Tarif du Musée du Prado

15 Euros. Gratuit pour les enfants et ados jusqu’à 18 ans et pour ceux qui ont plus de 65 ans. Le musée du Prado ouvre tous les jours de 10h à 20h (dimanche jusqu’à 19h)

Vous savez quoi? Le Musée du Prado est gratuit !

Tous les jours de 18h à 20h (dimanche de 17h à 19h)

 

Où acheter les billets ?

Ici en ligne (billet adultes) Ce billet évite aux adultes de faire la queue aux guichets.

 

Cela vaut-il la peine d aller au Prado quand c’est gratuit?

Cela dépendra de vous. Si vous voulez faire une visite complète et calme au musée, nous vous conseillons d’aller un autre moment. Si vous préférez une visite express, bien sûr! Tenez compte du fait que l’attente pour y accéder est longue alors allez-y en avance pour profiter au max du temps dont vous disposez.

Faisons-nous des visites guidées ?

Oui, nous organisons des visites guidées au Prado. Vous pouvez faire votre réservation ici.

Alors quel est le meilleur moment? Quand aller visiter le Musée du Prado 

Certainement le meilleur moment pour visiter le musée est en général, de 14h à 18h. De 10h à 14h nous trouverons de grands groupes organisés de touristes et d’écoliers, donc pour faire votre tour en toute sérénité il est préférable d’y aller une fois qu’ils sont partis et avant le début des visites gratuites. 4 heures devraient suffire pour avoir vu toute la collection !

 

Musee du Prado quoi voir

 

La distribution des œuvres est pour beaucoup de visiteurs, un peu chaotique, donc pour ne pas se perdre parmi ses nombreuses salles et bien s’organiser, nous avons préparé une sélection de 30 œuvres indispensables à voir qui vous prendront environ deux heures. Prenez note!

1. La crucifixion Jean de Flandres. 1509-1519. Salle 057

2. Le gentilhomme à la main sur la poitrine du Greco. 1580. Salle 008B

3. Les fileuses ou la légende d’Arachné de Vélasquez. 1660. Salle 015A

 

visiter musée du prado

 

4. Le songe de Jacob de José de Ribera. 1639. Salle 009

5. Les Ménines: les demoiselles d’honneur de Vélasquez. 1656.  Salle 012

6. Le rêve du Patricien de Juan de Murillo. 1665. Salle 016

7.  Agnus Dei de Zurbarán. 1640. Salle 010A

 

que voir musée du prado

 

Parmi les peintures religieuses du musée se distinguent, pour leur qualité, La Descente de Croix de
Van der Weyden et L’Annonciation de Fra Angelico, deux œuvres symboliques de l’art européen du XVe siècle, la première exécutée en Flandre et la deuxième à Florence.

À part, citons également les salles consacrées à la peinture vénitienne, avec de superbes œuvres comme Le lavement des pieds du Tintoret, et l’art espagnol des XVIe et XVIIe siècles avec La Trinité d’El Greco, Le Martyre de saint Philippe de Ribera, Sainte Élisabeth de Portugal de Zurbarán ou encore L’Immaculée Conception de Murillo.

 

8. Nature morte au gibier, légumes et fruits de Juan Sánchez Cotán. 1602. Salle 008A

9. La maja nue de Goya.  1800. Salle 036

10. Le trois mai 1808 à Madrid de Goya. 1814. Salle 064

11. Nature morte aux saumons et citron de Luis Egidio Meléndez. 1772. Salle 088

 

prado musée

 

Grâce aux tableaux de Goya Les Fusillades et La Charge des Mamelouks, nous pouvons revivre l’insurrection de mai 1808 des Madrilènes contre les troupes napoléoniennes. À travers ces peintures, l’artiste révolutionna la manière d’aborder le genre historique en le rendant bien plus immédiat. Les salles du Musée du Prado consacrées au XIXe siècle permettent de découvrir également quelques exemples postérieurs, comme L’Exécution de Torrijos et ses compagnons sur les plages de Malaga d’Antonio Gisbert Pérez.

 

12. L’annonciation de Fra Angelico. 1428. Salle 056B

13. La mort de la Vierge de Andrea Mantegna. 1462. Salle 056B

14. Le Christ mort soutenu par un ange de Antonello de Messine. 1476. Salle 056B

 

musée du prado tarif

 

15. Portrait d’un cardinal de Raphaël. 1511. Salle 049

16. Portrait de Charles Quint à cheval du Titien. 1548. Salle 027

 

musée prado

Une grande partie du fonds du Musée du Prado provient de la collection de peintures des rois d’Espagne, ce qui explique la présence de nombreux portraits de la cour. Parmi les meilleurs exemples, citons L’Empereur Charles Quint à cheval à Mühlberg du Titien ou ceux qu’Antonio Moro, Sánchez Coello et Sofonisba Anguissola ont peints pour Philippe II et sa famille.

Mais les deux peintures phares du musée sont incontestablement Les Ménines de Vélasquez – une scène où l’infante Marguerite, fille de Philippe IV, apparaît en compagnie de ses demoiselles d’honneur et de ses bouffons – et la Famille de Charles IV de Goya. Dans ces deux œuvres, les peintres se montrèrent très audacieux en se représentant eux-mêmes aux côtés des membres de la famille royale, contrairement aux us et coutumes de l’époque. Vélasquez revendique ainsi sa noblesse et celle de l’art de la peinture, tout comme Goya.

 

17. Le Christ lavant les pies de ses disciples du Tintoret. 1549. Salle 025

18. David et Goliath du Caravage. 1600. Salle 006

19. l’Immaculée Conception du Tiépolo. 1769. Salle 019

20. La Descente de Croix de Rogier van der Weyden. 1443. Salle 058

 

le prado

 

21. Le Jardin des délices de Jérôme Bosch. 1500. Salle 056A

22. Passage du Styx de Joachim Patinier. 1524. Salle 055A

 

prado bosch

 

Parmi les représentations de l’Enfer et du Paradis, le musée possède des toiles comme Le Jardin des délices et Le Chariot de foin de Jérôme Bosch, El Bosco, uniques à la fois par leur exécution caractéristique de l’art précieux et par l’univers onirique qu’elles déploient.

Les œuvres d’autres peintres flamands comme Joachim Patinier ou Pieter Brueghel l’Ancien s’inscrivent dans ce même courant. Quelques siècles plus tard, en Espagne, Goya aborda également le thème de l’horreur et de la peur dans les Peintures noires, d’abord accrochées aux murs de sa maison, La Quinta del Sordo, et aujourd’hui exposées au Musée du Prado

 

23. Marie I d’Anglaterre de Anthonis Moro. 1554. Salle 056

24. Le triomphe de la Mort de Pieter Brueghel l’Ancien. 1563.

25. Les trois grâces de Rubens. 1635. Salle 029

26. Sir Endymion Porter et Antoine Van Dyck d’Antoine Van Dyck. 1633. Salle 016B

 

le musée du prado

 

La mythologie gréco-romaine fut, pendant des siècles, un excellent prétexte permettant aux artistes de représenter des nus. Les histoires de dieux et de héros offraient la possibilité de peindre des scènes qu’il aurait été impossible d’aborder autrement pour des questions de morale et de décence.

En effet, les « poésies » du Titien – dénommées
ainsi à l’époque – telle La Bacchanale des Andriens ont un caractère érotique indéniable, tout comme bon nombre d’œuvres de Rubens, parmi lesquelles Les Trois Grâces, un tableau faisant partie de ses pièces les plus précieuses et pour lequel avait posé sa deuxième femme, Hélène Fourment.

Vélasquez aussi aborda de nombreux thèmes mythologiques, non pas destinés à exciter les sens mais bien comme des allégories renvoyant à une réflexion sur le pouvoir et l’autorité. Les Fileuses et Le Triomphe de Bacchus (ou Les Ivrognes) en constituent de bons exemples.

 

27. Autoportrait à l’âge de 26 ans d’Albrecht Dürer. 1498. Salle 055B

28. Artémis de Rembrandt. 1634. Salle 016B

29. Oreste et Pilade. 10 a.C. Salle 071

30. Charles Quint de Leone Leoni. 1555. Salle 001

 

visiter le musée du prado

 

Et pour finir, l’une des œuvres la plus attendue parmi les visiteurs: La deuxième Joconde. Cette peinture a été considérée jusqu’à récemment une autre copie du célèbre tableau de De Vinci. Récemment, les chercheurs ont découvert que c’est la plus ancienne existante.

 

 

Aussi vieille que son original, elle provient de l’atelier de Léonard de Vinci et est attribuée à l’un de ses étudiants les plus célèbres. Elle a été peinte en même temps que la vraie Joconde.

N’est-ce pas drôle?

Le Musée du Prado : Les œuvres les plus importantes à voir. Tarif, horaire & localisation
5 (99.51%) 41 vote[s]

Comments are closed.