ou faire du shopping a madrid

Si vous venez visiter Madrid,  vous voulez faire du shopping mais vous ne savez pas très bien où vous rendre, nous résumons ici toutes les options et alternatives que vous avez. À Madrid, vous trouverez du plus commun au plus pointu, pour tous les goûts et toutes les budgets. C’est l’avantage des grandes villes!

Où faire du shopping à Madrid?

Grandes chaînes, magasins exclusifs, mode vintage, centres commerciaux, antiquaires, marchés de rue … Vous avez de tout ! Ce n’est pas par hasard que la société Expedia a inclus Madrid dans le TOP 10 des meilleures villes pour faire du shopping. Commençons !

faire shopping madrid
La rue Gran Vía

 Gran Vía, Rue Preciados et Rue Fuencarral: Le cœur de Madrid

La Gran Vía est une grande avenue ou l’on peut trouver les enseignes les plus connues :  Zara, Stradivarius, H&M,  Massimo Dutti, Nike, Adidas, les boutiques du Real Madrid  et de l’Atlético de Madrid,  Loewe, Calzedonia, Bershka, Oysho, Tous, Parfois, Ray-Ban, United Colors of Benetton, Lacoste ou le Primark le plus grand d’Europe. Mais la Gran Vía est bien plus qu’une rue commerçante. C’est l’avenue la plus importante de la ville, construite au début du XXe siècle et qui conserve une architecture spectaculaire. En effet, on y trouve des cafés, des cinémas et des théâtres.

ou faire du shopping a madrid
Le Primark dans la rue Gran Via

Dans la rue Preciados, qui relie la Puerta del Sol à la Gran Vía, vous trouverez la plus grande offre de Madrid en termes de technologie, de livres et de musique. Dans cette rue, vous trouverez 3 Corte Inglés (un grand magasin drappeleant les galeries Lafayette), une FNAC et un Apple Store. En outre, vous trouverez de nombreux magasins de vetements, chaussures et accessoires comme  Desigual, Sfera, Foot Locker, Mango, Pull & Bear et Swatch.  Aussi des boutiques espagnoles comme celles de Purificación García, Camper ou Pikolinos. Dans la rue Preciados il y a aussi le Hard Rock Café Shop.

Rue Preciados

La rue Fuencarral part de la Gran Vía en direction du nord et parait assez petite. Cependant, c’est une très longue rue pleine de magasins de différentes marques avec différents styles.

Vous pouvez trouver des magasins (Calvin Klein, Michael Kors, the North Face, Diesel, Victoria’s Secret, Levi’s, Quicksilver, PUMA, Jack & Jones, Decathlon, etc) … Il existe des magasins de cosmétiques, des magasins de chaussures et même un marché gastronomique (voir ici notre article sur les marchés gastronomiques).

Rue Fuencarral


▶ Malasaña: Mode Vintage et concept-stores

Très proche de Fuencarral, vous trouverez le quartier de Malasaña. Malasaña a été le point névralgique de la célèbre Movida madrilène des années 1980, et cette révolution stylistique propulsée par des écrivains, musiciens et artistes de cette période est restée bien vivante dans ce quartier grouillant de magasins où il est possible par exemple de trouver une veste en cuir de ces années mythiques.

Malasaña aux années 80

Ce quartier, l’un des plus alternatifs de la ville, affiche des produits vestimentaires plus typiques des groupes urbains, des ateliers de tatouage et des boutiques de style rétro qui vendent tous les types d’articles des décennies passées (années 1960, 1970, 1980…), neufs ou originaux de ces périodes, comme El Templo de Susu , Flamingo Vintage Kilo, Kinda Kinks, Williamsbourgh ou la boutique de 0 à 6 ans Mon Petit Retro, pour n’en donner que quelques exemples.

vintage madrid

Vous trouverez ici aussi des librairies spécialisées (Les magasins de bandes dessinées abondent aussi dans le quartier :  Generación X, Madrid Cómics, Elektra Cómic, Crisis Cómics Otaku Center et Viñetas, entre autres.)  des petits magasins de créateurs indépendants, des galeries d’art, des bars, des restaurants et des cafés.

vintage madrid

Un concept-store… c’est quoi?

Comme son nom l’indique, un concept store, c’est un magasin fondé sur… un concept. Qu’il s’agisse de mode, de livres, peu importe : ce n’est pas le type de produit qui fait le concept store, mais les valeurs qu’il véhicule. Cool, alternatif, solidaire, luxe, produits exclusivement destinés aux hommes… A chacun son créneau. Les produits sont rassemblés autour d’un thème, qui constitue le fil rouge de la boutique.  À Malasaña il y en a beaucoup. Voici quelques uns:

  • El Moderno Concept Store (Corredera Baja de San Pablo, 19): De la papeterie (merveilleux cahiers, stylos et des autres articles de design exquis), aux objets de jardinage, sacs à main, compléments en cuir, céramique, affiches et autres articles de décoration pour la maison
  • Amen Store (San Andrés, 3): Décor industriel avec des murs en ciment , des sols blancs et de hauts plafonds suspendus à des lustres fantastiques. Chez Amen vous trouverez des vêtements de marques nationales et internationales, des bijoux en impression 3D, des bijoux coréens et beaucoup de cadeaux originaux.
  • Popland (Manuela Malasaña, 24): articles (jouets, téléphones, badges, montres, rideaux de bain, sacs, t-shirts, tourne-disques…) inspirés du cinéma et de la télévision des années 60, 70 et 80, comme Maya l’abeille, Mazinger Z, Audrey Hepburn ou les ‘click’ de Playmobil

Chueca:  Boutiques Chic, Galeries d’art & shopping LGBT

Quartier de la mode avant-gardiste et alternative, ce quartier propose des marques de mode jeunes et modernes. Également présents, des restaurants branchés et design, des librairies d’art, des magasins de décoration et des studios de tatouage. Faire du shoping à Chueca n’est pas l’option la moins chère, mais vous trouverez des styles uniques.

Faire du shopping à Madrid:  Tout ça qu’il faut savoir

La rue Hortaleza est certainement celle qui s’adresse à un public LGBT le plus chevronné. Elle accueille un grand nombre d’établissements où les vêtements moulants jouent les premiers rôles dans les vitrines. Il y a également des centres de sport, des sex-shops et des librairies spécialisées ne s’adressant pas uniquement à ce type de public – comme la pionnière Berkana – mais aussi en livres illustrés et bandes dessinées comme Panta Rhei, ou en gastronomie, comme A Punto Librería, un espace qui propose également des ateliers de cuisine.

Rue Pelayo (avec Hortaleza, une rue très animée)

Une autre des spécificités de ce quartier réside dans la concentration autour de la rue Augusto Figueroa d’un grand nombre de magasins de chaussures qui proposent des soldes d’usine où il est possible de trouver des paires de chaussures seules, d’autres saisons et à des prix très intéressants.

Le « Socks Market » à Chueca
  • Anclademar (Barquillo, 37):  Rentrez chez « Ancredemer » se un peu comme se retrouver tout d’un coup dans un petit magasin de n’importe quelle île méditerranéenne.  Des vêtements, des accessoires, des livres et des objets décoratids d’inspirations maritime.
  • Dirty Pop (Gravina, 1). Un magasin très sympa dedié à la culture LGBT.  Merchandising en lien avec  RuPaul’s Drag Race, du papier cadeau avec les visages de Drake et Rihanna, des t-shirts drôles de Britney Spears ou de Drew Barrymore dans le film Scream et toutes sortes d’objets qui jusqu’à présent, ils n’étaient accessibles que via internet
Dirty pop


▶ Boutiques de luxe au quartier de Salamanca

Si vous préférez des marques de luxe reconnues dans le monde entier, dans la Calle Serrano (et dans les rues avoisinantes Ortega y Gasset, Velázquez, Goya, Castelló, Jorge Juan ou Lagasca), vous pourrez toutes les trouver.

Le barrio de Salamanca  date de la deuxième moitié du XIXe siècle et a été construit pour héberger les classes aristocratiques et bourgeoises de Madrid. Dans un style typique du XIXe siècle, ses édifices sont particulièrement intéressants de par leur qualité architecturale et la beauté des façades. Aujour’dui cet caractère résidentiel côtoie d’autres activités entrepreneuriales, diplomatiques et notamment commerciales du fait qu’il s’agit de l’un des plus importants quartiers de la mode de luxe de la capitale.

centre commercial madrid
Façade du centre commercial ABC Serrano dans le quartier de Salamanque

Cette zone est également connue sous le nom de « la milla de oro ». S’y trouvent les boutiques Loewe, Cartier Bulgari, Dolce & Gabana, Tiffany & Co, Chanel, Gucci, Bulgarie, Dior et un grand Corte Ingles qui vend, également des produits de luxe. Et parmi tous ces magasins, vous trouverez des restaurants et cafés.

Serrano

  • Liu Jo. Serrano, 12
    Un des plus grands magasins de cette marque de vêtements italienne en dehors de son pays d’origine.
  • Versace. Serrano, 16.
    Marque italienne de vêtements, d’accessoires et de parfums, un espace luxueux et contemporain.
  • Carolina Herrera. Serrano, 16
    Des créations de la haute couture internationale, qui propose également des parfums et des accessoires
  • KENZO. Serrano, 17.
    Un espace dédié aux couleurs vibrantes et aux imprimés improbables de cette marque réputée.
  • Bimba y Lola. Serrano, 22.
    Marque espagnole célèbre dans le secteur de la mode et des accessoires, notamment connue pour ses sacs.
  • ZARA. Serrano, 23.
    La flagship store de la marque espagnole qui a conquis la planète.
  • Prada. Serrano, 26.
    Quelques-unes des chaussures et pièces de maroquinerie les plus désirées au monde.
  • Roberto Verino. Serrano, 33
    Marque de vêtements et d’accessoires pour femmes et pour hommes.
  • LOEWE. Serrano, 34.
    C’est ici que se trouve la spectaculaire figure de proue de cette maison de luxe espagnole à vocation internationale.
  • Saint Laurent. Serrano, 34
    L’un des grands classiques de la mode française.
  • Aristocrazy. Serrano, 42
    Des bijoux de belle facture, l’accessoire de mode idéal.
  • Armani. Serrano, 44
    L’une des firmes italiennes des collections les plus élégantes.
  • El Corte Inglés. Serrano, 47
    Ce centre commercial accueille de nombreuses marques de luxe.
  • Gucci. Serrano, 49.
    Mode et accessoires qui ne se présentent plus.
  • Choppard. Serrano, 51.
    L’une des plus prestigieuses bijouteries au monde.
  • Bombonería Santa. Serrano, 56.
    Un établissement coquet qui se consacre aux pralines et autres délices en chocolat.
  • Yusty. Serrano, 56
    L’historique atelier de couture a su se renouveler en espace multimarques.
  • MANGO. Serrano, 60.
    Cette marque espagnole propose au public un grand espace de 2 000 m², avec une terrasse pour les clients.
  • ABC Serrano. Serrano, 61.Magnifique immeuble qui a abrité le siège du centenaire journal ABC. Il accueille à présent de nombreux commerces et restaurants, outre le Sweet Space Museum et The Robot Museum.
  • Louis Vuitton. Serrano, 66.
    L’un des paradigmes du design italien.
  • Cartier. Serrano, 74.
    Bijoux et montres pour le plus exigeant des publics.
  • Bang & Olufsen. Serrano, 94.
    Compagnie danoise spécialisée dans les produits audiovisuels, tels que les téléviseurs, les téléphones et les haut-parleurs.
Rue Serrano

Ortega y Gasset

  • Dior. Ortega y Gasset, 6.
    Un autre classique inimitable parmi les couturiers français.
  • Tiffany & Co. Ortega y Gasset, 10.
    La bijouterie qui a fait rêver Audrey Hepburn en déjeunant…
  • Hermès. Ortega y Gasset, 12.
  • Dolce & Gabbana. Ortega y Gasset, 14.
    Cette marque italienne s’est consolidée comme un synonyme de glamour et de sophistication.
  • Valentino. Ortega y Gasset, 16.
    Première boutique ouverte par ce créateur italien en Espagne.
  • Chanel. Ortega y Gasset, 16.
    Une élégance intemporelle, la quintessence de la mode française.
  • Lavinia. Ortega y Gasset, 16.
    Certainement l’une des meilleures boutiques de vins de la ville.
  • Bulgari. Ortega y Gasset, 17.
    Marque italienne dédiée aux bijoux et aux produits de luxe.
  • Oriol Balaguer. Ortega y Gasset, 44.
    Le prestigieux pâtissier catalan a installé ici sa boutique madrilène : de la haute pâtisserie.
Rue Ortega y Gasset

Ces grandes marques cohabitent avec de prestigieuses entreprises espagnoles. La marque de mode Ailanto (Orellana, 14), née à Barcelone et créée par des frères jumeaux basques, les sacs et les créations du couturier et modiste de Guipúzcoa Balenciaga (Lagasca, 75), les chaussures du styliste canarien Manolo Blahnik (Serrano, 58), la porcelaine valencienne de Lladró (Serrano, 68), les bijoux de Suárez (Serrano, 63), maison centenaire née à Bilbao, ou ceux de la marque barcelonaise Rabat (Serrano, 32) offrent un vaste choix d’articles de luxe de prestige international. L’entreprise espagnole de bijouterie, d’accessoires et de mode Tous (Serrano, 50 et Gran Via, 38) ; la boutique Puig (Serrano, 46) dédiée aux parfums et à la mode de luxe haut-de-gamme; la marque Sargadelos (Narváez, 6) d’artisanat, de bijouterie et d’articles pour la maison et de décoration ; Castañer (Claudio Coello, 51), spécialisée dans les espadrilles en sparte et les chaussures en général ; et Eduardo Rivera, qui vend non seulement des vêtements, mais aussi des articles de décoration et des accessoires tels que bijoux, sacs, montres, lunettes, chaussures et livres.



▶ Las Rozas Village: Outlet de luxe

À seulement 30 minutes du centre de Madrid, c’est l’une des onze destinations de shopping de la collection Bicester Village Shopping. Le Village compte plus de 100 boutiques des meilleures entreprises nationales et internationales de mode et de style de vie, dont Chloé, Ferragamo, Kenzo, Sandro, Boss Hugo Boss, Scalpers, Montblanc ou Karl Lagerfeld, avec des réductions allant jusqu’à 60 % du prix d’origine tout au long de l’année.

Le Village est l’endroit idéal pour ceux qui recherchent une expérience de shopping unique, sûre et en plein air. Se promener sur ses boulevards et finir sur la terrasse avec une vue sur le meilleur coucher de soleil et des vues incroyables sur la Sierra de Madrid est la fin parfaite d’une journée de shopping. Las Rozas Village propose des cartes cadeux de 50€ et 100€ qui incluent un pass VIP pour une réduction de 10 % sur le prix dans toutes les magasin du village et un bon de rafraîchissement pour améliorer votre expérience. Vous pouvez les en acheter ici

Shopping à Madrid

Vous trouverez également des restaurants, des cafés ou des cinémas. Pour y arriver, vous pouvez prendre un bus en partant de Moncloa toutes les 10 minutes! Vous pouvez monter dans le 628 ou 625 !



▶ Quartier littéraire (Barrio de las Letras)

Ce quartier, également connu sous le nom de Quartier des Muses ou du Parnasse (en honneur au poème de Cervantes, Voyage au Parnasse), plonge son inspiration dans la littérature. Certaines des rues qui le composent  ont vu vivre, écrire et mourir quelques-uns des plus majestueux écrivains du Siècle d’Or espagnol. C’est aujourd’hui l’une des plus agréables zones de promenade à travers les ruelles, accueillant de nombreux commerces qui valent la peine d’une visite.

Les amoureux des traditions et des commerces de toujours trouveront un grand nombre de boutiques qui ont su sauvegarder leur charme historique, comme Don Flamenco, une boutique dédiée aux chaussures de ce genre musical, Casa Pajuelo, consacrée au miel ou encore Licores Cabello, qui propose ses vins et ses alcools depuis 1902. Sans oublier le magasin de Roberto Garrudo, spécialisé dans les chaussures de danse et les vêtements de flamenco.

La Intrusa

Mais ce quartier a également su s’ouvrir à des propositions créatives contemporaines, souvent liées à des artistes et créateurs dans différentes disciplines. Modernario est l’une des boutiques de décoration les plus soignées du quartier, riche en antiquités et galeries comme La Integral. Elle est née pour accueillir des artistes autoédités et est devenue aujourd’hui un lieu idéal pour trouver le cadeau original, notamment pour les amoureux de cinéma. Sans oublier les boutiques de jeunes créateurs, où l’innovation règne en maître : un exemple est donné avec les chaussures artisanales de Franjul.

Concept Store dans le quartier littéraire

Citons également le magasin de la marque espagnole SantAna qui vend des gants et des chapeux,  Peseta, qui vend des vêtements durables conçus et fabriqués en Espagne pour femmes et hommes, Nuilea Bien Être, cosmetique naturelle,  la Intrusa, vêtements style vintage, et Lolita McTisell, un magasin créatif qui vend des vêtements et des accessoires conçus pour des événements.



Marché aux puces:  El Rastro

Le Rastro accueille aujourd’hui plus de 1 000 vendeurs qui commencent leur journée vers neuf heures du matin et l’achèvent vers 15h. Situé près de la Ribera de Curtidores, avec la Plaza de Cascorro comme centre névralgique (place qui divise les quartiers de La Latina et Lavapiés), le marché occupe une zone presque triangulaire, délimitée par les Calles de Toledo, Embajadores et Ronda de Toledo, et s’étend vers les Calles Fray Ceferino González, Carlos Arniches, Mira el Río ou les Plazas du General Vara del Rey et de Campillo del Mundo Nuevo.

El Rastro

Tous les madrilènes, chaque dimanche matin, se rendent en procession à cette gigantesque brocante. Depuis la station de métro Latina s’ouvre un dédale de rue où bouquinistes, brocanteurs et autres camelots exposent de véritables petits trésors ou de géniales impostures. Il faut y arriver de bonne heure (enfin de bonne heure espagnole c’est à dire vers 10h00) quitter (après l’avoir visité bien evidémment) la grande artère (Ribera de Curtidores et Place de Cascorro) où s’agglutine vendeurs de vêtements / textil en grande majorité du neuf / souvenirs touristiques etc.

ou faire du shopping a madrid
Le marché aux puces dans la rue Ribera de Curtidores

Depuis la place Campillo del Nuevo Mundo où règnent les vendeurs de BD, livres et objets,  il faut remonter les petites rues avoisinantes où vendeurs de meubles et d’objets anciens s’alignent dans un joyeux capharnaeum.

Bien qu’il n’existe pas d’organisation préétablie, les stands se regroupent d’ordinaire selon le type d’articles ou la marchandise qui y sont vendus. Par exemple, la plaza del General Vara de Rey rassemble bon nombre de stands de friperie, tandis que les rues del Carnero et Carlos Arniches accueillent les stands de livres anciens à petits prix (parfaits pour les collectionneurs). Les conditions de vente et d’achat sont celles d’un marché ambulant traditionnel, mais on peut aussi marchander.

Et quand il n’y a pas de Rastro? 

La Calle Ribera de Curtidores, longue rue escarpée, regroupe  en plus de nombreuses boutiques spécialisées, notamment des magasins de sports de montagne (vêtements techniques de marque, neufs et d’occasion, chez Makalu, Barrabes, OS20, El Rincón de la Montaña, etc.), de meubles artisanaux, de photographie (Fotocasión étant l’un des établissements de référence de la ville) et d’antiquités : des deux côtés de la rue, vous découvrirez deux patios à l’architecture remarquable (Galerías Piquer et Nuevas Galerías) où se concentrent un grand nombre d’antiquaires et de restaurateurs. Vous y trouverez également des librairies, des magasins de tissus, des quincailleries ou des animaleries.

Galerias Piquer

Les alentours de la Ribera de Curtidores regorgent de commerces étonnants remplis d’objets inattendus : de la quincaillerie et des vieux vestiges tout droit sortis d’un débarras aux meubles vintage et objets de collection. L’environnement changeant et organique de ce marché permet difficilement d’établir une carte fixe de la zone et l’idéal est de se perdre au milieu de ses stands. Cependant, certains espaces bénéficient d’une certaine notoriété. Les Nuevas Galerías (Ribera de Curtidores, 12) et les Galerías Piquer (Ribera de Curtidores, 29) accueillent un bon nombre de commerces stables et spécialisés.

Faites également un détour par le magasin Antigüedades Salas, spécialisé dans les antiquités ou encore celui de Mercedes Cabeza de Vaca, célèbre pour ses poupées de porcelaine. Enfin, prévoyez un arrêt à Berenis, l’un des magasins d’antiquités les plus réputés de ce quartier, ou au magasin El Jueves, une référence pour les meubles des XVIIe, XIXe et XXe siècles.

Tanneur à Ribera de Curtidores

Dans la rue Arganzuela, située à proximité, ou sur la place du Général Vara del Rey ainsi que dans d’autres rues voisines, se déploient de nombreux commerces dédiés au mobilier vintage, d’origine ou reconstitué,  à la bibliophilie, aux objets militaires ou aux éphémères. Ne manquez pas de visiter les magasins El Transformista (Mira el Río Baja, 16 et 18) ou La Europea (General Vara del Rey, 11).



Centres commerciaux

Madrid compte de nombreux centres commerciaux dont certains sont facilement accessibles à pied ou par les transports en commun.  Lire plus sur les centre commerciaux de Madrid.

C’est le cas du centre commercial WOW, en plein cœur de la Gran Vía, dans le bâtiment qui abritait l’hôtel Roma, une boutique conçue comme un centre commercial multimarques et multiproduits, où l’on peut trouver des centaines d’articles de marques nées sur internet, complétés par une offre de détente et de restauration innovante. Le consommateur s’y voit proposer une expérience d’achat unique et différente, autant au niveau digital que physique.

Centre commercial WOW
Centre commercial WOW

Dans ses 5500 mètres carrés, répartis sur 8 étages, WOW comptera une offre temporaire, rotative et, parfois, exclusive de mode, décoration, technologie, design et divertissements, ainsi que des espaces de loisirs technologiques, e-gaming, une école de cuisine, des studios de fitness et  instagramer, un musée digital et même un café où le serveur est un robot articulé.

Centre commercial WOW

À seulement 15 minutes à pied du Palais Royal, l’ancienne Gâre du Nord (aujourd’hui gâre Príncipe Pío) et un exemple de l‘architecture moderniste de la fin du XIXe siècle qui après avoir perdu son rôle de gare de chemin de fer, a été fermée pendant de nombreuses années puis devenue  devenue un centre de culture et de loisirs ainsi qu’un centre commercial avec toutes sortes de boutiques et de restaurants.

Quelques magasins que vous retrouverez au centre commercial de Principe Pio sont: Vêtements (Bershka, H&M, Imtimissimi, Mango, Levi’s, Punt Rome, Pimkie, Pull & Bear, Misako, Natura, Sphera, Springfield, Stradivarius, Benetton, Women’s Secret, etc.) &  chaussures et accesoires (Elena Fernández, Skechers, Parfois, Misako, Ulanka, etc).

Centre commercial madrid

Le centre commercial de Principe Pio

Heures d’ouverture à Madrid

Les heures d’ouverture à Madrid sont libéralisées. En général, les supermarchés, les multinationales et les centres commerciaux sont ouverts tous les jours de l’année, de 10h00 à 22h00.

Les magasins de quartier et les petits magasins fonctionnent selon un horaire plus traditionnel, c’est-à-dire de 10h00 à 14h00 et de 17h00 à 20h30. Dans les zones touristiques, la plupart des magasins – même s’ils sont petits – ne ferment pas entre 14 et 17 heures.

Faire du shopping à Madrid

Click to rate this post!
[Total: 3 Average: 5]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>